Hélène



Hélène est une artiste, une femme artiste, une mère artiste.

Elle a les cheveux très frisés qu'elle laisse libres et indomptables. Elle a deux beaux et grands enfants, de jeunes gens hypersensibles et généreux, des parents discrets et aimants, un amoureux hésitant et apeuré d'une beauté intérieure lumineuse et sans faille, des amis fidèles, nourrissants et riches d'univers si différents.


En se détachant d''un schéma de vie biaisé et sclérosé, après de nombreuses années d'introspection et de galères, elle a redécouvert au fond d'elle cet amour indissoluble de la vie, des autres, de l'art, du voyage, du partage. Elle a réussit à faire le deuil de ses mécanismes destructeurs, à comprendre et dompter ses vieux démons. Elle a pu enfin assimiler ce doux rêve que rien n'est impossible.


Absolument libre de faire ce qu'elle veut, elle a imaginé puis œuvré pour créer son havre de paix. Il s'agit d'une maison à la campagne avec sa rivière s'écoulant au fond du jardin où l'on s'y baigne, s'y ressource au petit matin et au soleil couchant, été comme hiver. C'est un lieu de création, de vie, de passage, de partage. Elle y est parfois seule, mais le plus souvent c'est accompagnée de son amoureux qu'elle y séjourne.

Habitée d'objets et de meubles hétéroclites, trésors de voyages, de récupérations et de recyclages, sa maison accueille aussi bien ses enfants, que ses amis, chacun y apportant un nouveau supplément d'âme, chacun construisant son point de repère, son endroit incontournable. C'est une maison ouverte, chaleureuse, accueillante, nourricière. On y trouve sa place, son espace, ses occupations. Le jardin de curé agrémenté d'une grande variété de plantes médicinales et aromatiques, de fleurs, de légumes fait la joie de tous. C'est le soir venu que l'on se retrouve autour de la grande table de ferme en bois au milieu de la cuisine près du poêle à bois l'hiver ou que l'on sort dans le jardin, l'été.


Elle y a créé un lieu de vie, d'atelier, de création, d'inspiration, de recherches.

Elle y imagine ses installations, ses expositions. Elle écrit, photographie, peint, colle, expérimente les matériaux et les pratiques les plus variés. Aux beaux jours, durant trois jours, la maison se mue en une floraison d'évènements, d'ateliers, d'expositions. Ses amis artistes viennent nourrir le lieu de leur art pluridisciplinaire, on les appelle "Les pissenlits" !

Elle continue de voyager, de se nourrir de l'ailleurs, des autres, des senteurs, des couleurs.

Ses expositions-installations voyagent aussi avec elle, prolongeant ainsi les échanges inhérents à son travail artistique autour des thèmes universels et intergénérationnels de la mémoire et de la transmission. Les ateliers qu'elle anime, permettent à tout un chacun de s’exprimer et de développer sa créativité, de s'ouvrir à une autre vision du monde et de soi, et ce, quelles que soient ses particularités ou difficultés.


C'est grâce à cette maison de campagne loin du tumulte de la ville et de nos questionnements quotidiens que cela est possible. Juste une petite maison modeste et bienveillante !




29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout