Carnet de Forêt

Je me souviens de ce jeune garçon qui ne savait pas clairement exprimer ses angoisses.

Il se promène en forêt.


La forêt assimilée à un refuge, l’initiation de l’homme, un lieu de transition vers un autre état.

« La forêt, symbole d’une quête initiatrice en acceptant de s’y perdre, de chercher ses pas
en revenant en arrière mais aussi en avançant toujours vers un centre invisible :
heureux celui qui sait entendre, écouter et voir... mais aussi savoir garder le silence.»

Viens mon garçon, promenons-nous dans les bois. Prends la parole, vas-y, aie confiance, prends ce bâton.

foret1-adelap
foret2-adelap
foret3-adelap
foret4-adelap
Bleu2-adelap
Bleu1-adelap
Bleu3-adelap
ordre-naturel-adelap
ordre-naturel-adelap-4
ordre-naturel-adelap-3
ordre-naturel-adelap-2
ordre-naturel-adelap-1
2foret1-adelap
2foret3-adelap
2foret2-adelap
2foret-adelap

"Adelap présente Carnet de forêt, un ensemble de photographies – où s’entremêlent image, herbier, texte et aquarelle – et une vidéo qui s’articulent autour du rapport intime et du langage singulier noués par un jeune garçon avec la nature ; des cloches transparentes dévoilent un ensemble d’objets trouvés, autant de témoignages et souvenirs de ses promenades enfantines dans les bois."

Finaliste du Prix Espace Beaurepaire Thérèse Gutmann

Mémoire et Oubli – Prix 2017 « Je me souviens »

Exposition du Prix Espace Beaurepaire 75010 Paris du 21 au 26 Février 2017​​

"ADELAP nous emmène en balade dans les sous-bois de notre enfance, évoquant la mousse, les pas, créant un herbier magique et qui nous amène à une poésie du souvenir, une fois adulte."